Vikings : Saison quatre première partie. Ragnar au bout?

La première moitié de la saison quatre de Vikings s’est achevé le 21 avril 2016, et on peut dire que ça se tire dans les pattes dans les froids fjords nordiques !

Vikings Jérémy Potel

Alors, quoi de neuf dans cette série de fous sanguinaires ?

Vikings a beaucoup évolué depuis ses débuts. Rappelez vous, à la base nous suivons les pérégrinations d’un simple fermier ambitieux, Ragnar Lothbrok, qui décide au bout d’un moment de devenir calife à la place du calife, ou du jarl, du coup. Et à présent qu’avons nous ? Une fresque qui s’étale sur toute l’Europe, et qui implique une petite dizaine de personnages, avec toutefois pas la même pertinence d’une intrigue à l’autre. Si l’on prends chacune des histoires séparément, elles sont peu intéressantes, mais l’ensemble résulte d’une grande toile qui vaut le coup d’être vue, faites d’intrigues politiques et d’intérêts qui divergent.

Le point central de la saison se divise en trois grands axes : celui des vikings qui ont pour objectif de retourner piller Paris, celui du royaume anglo-saxon de Wessex, dont le roi est plein d’ambition, et celui de la cour de Paris justement, avec en toile de fond la place grandissante de Rollo dans le cour du roi. Et oui, souvenez vous, à la fin de la dernière saison, il se range du côté des francs, voyant enfin une occasion de surpasser son frère.

 

Une palette de personnages qui s’agrandit

Bien évidemment, la partie la plus intéressante reste celle des vikings, les voir préparer leur nouveau raid a un intérêt certain, mais chacun des protagonistes a aussi à faire avec ses propres ennuis. Ragnar, bien qu’étant LE personnage principal, est le grand absent de cette saison (comme si les producteurs avaient souhaité le laisser en retrait pour développer les autres personnages, mais cela peut aussi s’expliquer par le fait que l’acteur devait être prit sur le tournage de film Warcraft). Il passe en effet la plupart des épisodes à se shooter avec une chinoise à l’aide de plantes exotiques, et ne se réveille qu’à la fin de la saison, au moment où les choses sérieuses commencent. Cependant, même si ses actes ne sont pas si importants, ce rôle nous montre une nouvelle facette de Travis Fimmel, qui reste quand même un bon acteur (pas facile de jouer un roi viking dépendant aux drogues).

Les autres personnes de son entourage ont en revanche des tâches plus importantes à accomplir. Bjorn, quand à lui, devient vraiment un personnage de premier plan, prenant peu à peu la confiance comme fils de son père. Dans cette saison, il gère l’attaque son peuple au moins autant que Ragnar, et il n’a peur de rien ! C’est aussi quelqu’un de courageux, car il part quand même tout seul dans la toundra pour découvrir qui il est vraiment. Il s’est fait quelques ennemis au sein des clans, et doit rester sur ses gardes. Notre belle Lagertha doit reprendre le pouvoir sur son clan et réaffirmer son autorité, quand à Floki, ses affinités vacillent, il reste un atout (car il sait construire de bons bateaux) mais que d’autres cherchent à se rattacher. Le jeu de Gustaf Skarsgard, dont le frère Bill a récemment joué dans It, est bien plus mélancolique qu’auparavant, et il perd un peu ce rôle de « Joker nordique », ce qui est très bien. La nouvelle relation qu’il entretient avec Ragnar, donc pas top top, est aussi l’une des intrigues au cœur de cette saison, et là pour le coup c’est pertinent de voir évoluer dans le mauvais ses des affinités. Pour autant, Lagertha et Floki sont moins « brillants » à l’écran qu’auparavant, peut-être parce qu’ils n’ont plus rien à prouver en tant que personnages.

Arrêtez de parler et tapez vous !

Comme nous l’avons dit, les coups politiques de Vikings sont plutôt simples, à se résume en gros à « j’essaye de tuer jusqu’à ce que ce soit en fait toi qui me tue ». Les réalisateurs ont évidemment surfé sur la voie Game of Thrones, mais c’est dommage qu’ils n’aient pas poussé la profondeur des articles jusqu’au bout.

Les intrigues des deux cours, celle de Paris et celle de Wessex, se ressemblent dans l’idée, les deux rois cherchent à affirmer leur pouvoir, la différence étant que le roi Charles de Paris est centré sur l’affirmation de son pouvoir en tant que statut (« je suis le roi ») tandis que le roi Ecbert se concentre sur l’extension de son royaume, étant lui même un roi établi depuis longtemps. La partie se déroulant à Paris est surtout intéressante parce qu’elle implique Rollo, plus pertinent en guerrier viking qu’en nobliaux, mais bon, c’est la vie. Celle ayant lieu en Wessex n’est pas tout le temps pertinente : les histoires de lit du roi ou celles ayant trait à la religion, et ben on s’en passerait bien.

En résumé, ça parle, ça parle, mais niveau combat ? Et bien c’est vite vu : deux duels, deux-trois grosses batailles, et c’est bouclé. Oui c’est bien d’étoffer un peu et tout mais nous regardons une série sur les vikings bordel ! Ils vivent pour se taper dessus !

Une conclusion qui sonne comme la hache sur le bouclier

Ne vous méprenez pas, Vikings reste une bonne série, original et avec des acteurs de qualités. Les décors sont toujours superbes, et à moins que vous ne soyez docteur en histoire, la série est suffisamment précise historiquement pour donner le change : les noms de lieux, les grands événements, les langues sont respectés. Pourtant, elle souffre de cet éternel défaut qui la caractérise : elle ne sait pas trop dans quel registre se positionner, cherchant sans doute à plaire au plus grand nombre. Ce qui est pourtant bien dommage parce que les vikings sont cools en eux même, comme les pirates, pourquoi chercher midi à quatorze heure ? A cela s’ajoute un certain manque de cliffhanger, pourtant un bon moyen de tenir facilement les spectateurs.

La deuxième partie de Vikings reprends pour dix épisodes avant la fin de l’année et la série a été relancé pour une saison cinq de vingt épisodes. Il va encore s’en passer des choses au royaume de Danemark !

Une réflexion sur « Vikings : Saison quatre première partie. Ragnar au bout? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s