Dragon Ball Multiverse, cet hommage qui surpasse Dragon Ball Super !

Si vous êtes fan de Goku et de sa bande de combattants, vous connaissez sûrement Dragon Ball Multiverse, ce doushinji (ces adaptations de mangas faites par des fans) qui se veut être une suite non officielle du mangas originel. Alors que la suite officielle, Dragon Ball Super touche à sa fin, au moins temporairement, une œuvre reste fidèle au poste depuis quasiment une décennie déjà.

Si vous êtes fan de Goku et de sa bande de combattants, vous connaissez sûrement Dragon Ball Multiverse, ce doushinji (ces adaptations de mangas faites par des fans) qui se veut être une suite non officielle du mangas originel. Alors que la suite officielle, Dragon Ball Super touche à sa fin, au moins temporairement, une œuvre reste fidèle au poste depuis quasiment une décennie déjà.

Dragon Ball Multiverse représente un rêve de gosse que l’on a tous imaginé dans les cours de récréation : si on organisait un grand tournois en tous les personnages, qui gagnerait? C’est à cette question que tente de répondre Salagir, créateur de l’œuvre, qui a créé Dragon Ball Multiverse en 2009. Aidé à présent de toute une équipe de modérateurs, de traducteurs et autres, et surtout d’Asura, un dessinateur extrêmement talentueux (qui a remplacé Gogeta Jr. un dessinateur doué lui aussi), Salagir a imaginé une histoire qui se passe vingt ans après la victoire contre Boo, où une race d’extraterrestres, les Vargas, aidés des Nameks et des Kaïoshins, a découvert le moyen de voyager entre les univers. Grâce à cette technologie, ils sont allés quérir les plus forts pour les inciter à participer à un immense tournois. Nous retrouvons donc Goku, Végéta et les autres dans un évènement rassemblant de vieux amis mais aussi de nombreux ennemis. Bon nombre de ces univers parallèles regorgent d’idées novatrices : un univers représente les nameks ayant fusionnées en un seul être pour vaincre Freezer à l’époque, un autre montre ce qu’il se serait passé si Goku n’était jamais devenu gentil lors de sa venue sur Terre.. Outre cette trame principale, de nombreux événements inattendus viennent perturber la bonne marche des choses. Les combats sont très bien réalisés, autant dans le fond que dans la forme, nous rappelant les heures de gloire de la série.

Pour les plus littéraires d’entre vous, la série est aussi déclinée en romans, qui relate la trame de manière plus détaillée, ce qui nous permet d’en apprendre plus sur les différents univers et leurs protagonistes.

La trame principale est entrecoupée de chapitres dits « spéciaux » où d’autres dessinateurs prennent le relais. Ces chapitres spéciaux permettent d’en connaître plus sur l’histoire passée des différents univers mais aussi de permettre à la team principale de souffler. DBM est en effet réaliser bénévolement par une équipe de passionnés que l’on peut croiser de temps en temps sur les différents événements dédiées à la culture japonaise, seule occasion de se procurer les tomes!

En bref, Dragon Ball Multiverse regorge de bonnes idées, et sa qualité artistique égale (oseront nous dire surpasse ?) celle de Toriyama lui même.

Allez je n’en dis pas plus et je vous laisse découvrir ce bijou à cette adresse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s