Shaun Of The Dead : l’humour anglais à son meilleur ?

La Cornetto Trilogy rassemble les films ressemblant Simon Pegg et Nick Frost dans les rôles principaux et Edward Wright à la réalisation. Cette fois, on parle du premier : la comédie horrifique Shaun Of The Dead!

La Cornetto Trilogy est le titre quasi-officielle de cette suite de films que comprend Shaun Of The Dead, Hot Fuzz et The World’s End (Le Dernier Pub Avant La Fin Du Monde en VF), dont les épisodes ne sont pas liés scénaristiquement entre eux. Ces trois films rassemblent Simon Pegg et Nick Frost dans les rôles principaux, et Edgard Wright derrière la caméra, Paul n’est pas inclus dans cette trilogie par l’absence de ce dernier. Ils ont été globalement acclamés par la critique et sont agréables à regarder. Issus du petits écrans avec Spaced (les Allumés en VF), Simon Pegg et Nick Frost sont devenus bankables (surtout le premier qui joue dans les Missions Impossibles et les Star Trek).

Les zombis c’est toujours aussi cool !

Shaun Of The Dead donc, paru en 2004, a fait connaître la bande à l’international et a connu un succès immédiat. Il surfe sur la vague de renouveau de films de zombies du début des années 2000 avec Dawn Of The Dead (vous l’avez compris, le titre s’en inspire) et 28 Days Later. Se définissant comme une comédie horrifique, le film relate l’histoire de Shaun (Simon Pegg donc) , un mec plutôt looser, et de sa bande qui doivent survivre lors d’une apocalypse zombie. Passant toutes ces soirées au pub The Winchester avec Ed (Nick Frost) , son coloc encore plus nul que lui, il touche le fond du trou, tant amoureusement que professionnellement, lorsque les morts se réveillent et attaquent les vivants.

Mêlant deux genres complètement opposés, le film est très bien pensé et drôle. Il fourmille de détails, scène en arrière plan ou répliques glissées, que l’on ne remarque qu’après plusieurs visionnages. Les causes probables du réveil des morts peuvent être remarqués si on ouvre l’œil ou si on tend l’oreille. Les mort-vivants aperçus au fur et à mesure sont par ailleurs des gens bien vivants que l’on voir durant la première partie du film. Trop de subtilités ont vous dit !

En parlant des zombies d’ailleurs, ceux-ci ne sont pas dangereux pour deux sous, et le film arrive pourtant à proposer une dimension dramatique, notamment dû à la stupidité des personnages que nous suivons. De fait, Shaun Of The Dead n’est pas juste une comédie bête et méchante mais arrive à nous tenir – relativement – en haleine.

Shaun King Uk GIF
Un gag récurrent de la série

Un concept peu vu auparavant

Outre la bonne idée de base, le scénario n’est pas révolutionnaire dans son articulation, mais l’humour bien trouvé fait des étincelles. Le manque d’action est largement compensé par cet humour anglais pince sans rire qui s’adapte décidément à toutes les situations. La bande son est sobre mais sait souligner les moments qui peuvent passer comme angoissants quand il le faut, et est devenu reconnaissable entre toutes pour les fans. Le seul point faible du film que l’on pourrait noter en chipotant un peu reste la faiblesse du jeu d’acteur, qui est plutôt plat dans l’ensemble, hormis ceux des deux protagonistes principaux. Le casting compte toute la bande d’acteurs comiques en vu de l’époque au Royaume-Uni, avec Simon Pegg et Nick Frost en tête de file, qui eux jouent vraiment bien (en même temps c’est leur film). Nous retrouvons de même Bill Nighy, acteur britannique prolifique et célèbre Outre-Manche, mais aussi Dylan Moran, connu à l’époque pour Black Books, considérée comme la sitcom sœur de Spaced. Nous avons même la chance de voir Martin Freeman, vu récemment dans Black Panther,  faire un cameo, mille ans avant qu’il apparaisse sur les radars.

Le genre a suffisamment bien marché pour qu’un remake spirituel américain fut mis en place, avec Zombieland, qui est, sans être le film du siècle, est relativement cool. Un deça en dessous de Shaun Of The Dead, qui pour nous est quasi-parfait. The Dead Don’t Die a souffert lui aussi de la comparaison avec Shaun of the Dead : les spectateurs ont pensé que ce serait dans la même veine, et le film a été plus ou moins vendu comme telle. Ne vous faites pas avoir et lisez notre chronique à ce sujet.

4 réflexions sur « Shaun Of The Dead : l’humour anglais à son meilleur ? »

  1. Tellement d’accord avec toi sur ce film oufissime et cultissime … J’ai adoré aussi le Dernier Pub avant la fin du monde qui est encore plus barré je trouve. Et PAUL ! mais on s’éloigne des zombies…
    Ô déception, t’as pas été convaincu par Zombieland ? C’est beaucoup plus « américain » c’est sûr, mais j’ai beaucoup rit … et j’adore Woody Harrelson en décérébré à la batte facile 😀 ce doit être mon coté fangirl…

    J'aime

    1. Si bien sûr j’ai bien aimé Zombieland, qui est devenu un des classiques du genre ! Il me fait d’ailleurs penser à cette série de jeux de zombies complètement barrée qui s’appelle Dead Rising hah. Non pour tout dire je suis juste un fan d’humour anglais 😉

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s