This War of Mine : un jeu horriblement réaliste

Ce simulateur de civils prisonniers dans une ville assiégée saura vous prendre aux tripes. Il reste toutefois un véritable bijou vidéoludique.

This War of Mine est un ovni dans l’univers du jeu vidéo. Façonné par 11 bit studios, un studio polonais à qui l’on doit le récent et acclamé Frostpunk, le jeu se déroule en temps de guerre. Cette fois-ci pourtant, vous ne prenez pas la place d’un vaillant soldat, mais d’un civil, puisque les civils sont en réalité les premières victimes invisibles des guerres, malheureusement trop souvent de simples chiffres sur un tableau. Le principe du titre tire son inspiration du tristement célèbre Siège de Sarajevo. Cet épisode de la Guerre de Bosnie est connu pour être le plus long siège de l’histoire moderne sur une capitale, et aura évidemment fortement marqué les conscience. Encore aujourd’hui, vingt cinq ans après la fin du conflit, des généraux ayant participé à ce conflit sont jugés pour crimes de guerre. Bref, après cette entrée en matière sordide, parlons du jeu.

Le cœur doit être accroché

Vous vous retrouvez ainsi à essayer de faire survivre des civils le plus longtemps possible, idéalement jusqu’au cessez-le-feu qui arrive à une date aléatoire, et qui marque la victoire. Pour info, les membres de la rédaction de votre site préféré ne sont encore jamais arrivés jusque là, c’est pour vous dire la difficulté.. La partie commence dans les ruines d’une maison, avec un nombre de personnage compris entre un et quatre. Chacun des survivants possède des traits de caractère et des aptitudes qui pourront vous être utile (bon cuisinier, bon coureur..).

La phase de jeu est divisée entre le jour et la nuit. La journée sera consacrée à l’amélioration de votre abri et au repos de vos personnages, car il est trop dangereux de sortir en ville à cause des snipers, tandis que la nuit sera faite pour sortir et rassembler des ressources dans les différents lieux en ruine de la ville. Ces endroits peuvent être abandonnés, ou arpentés par d’autres personnes, du couple de personnes âgées désemparés à un groupe de rebelles qui tirent à vue. Vous n’aurez pas le choix d’y aller : il vous faudra aller chercher de la nourriture, des soins ainsi que des ressources pour renforcer votre abri. Il vous faudra bien penser à tout cela dès le début car la dégringolade peut être subite et s’accélérer. La mort d’un de vos personnages est définitive, et rendra les autres triste (nous apprécierons le réalisme ici ) ce qui pourra les conduire au suicide si vous ne réagissez pas. Vous devrez savoir jongler entre les jauges de besoin de vos survivants, et choisir par exemple lequel dort, lequel mange et lequel va explorer.

Un écran de jeu

Un DLC nommé The Little Ones et sorti en 2016 introduit les enfants dans le jeu, avec notamment une aventure inédite sur un père qui recherche sa fille. De quoi encore plomber l’ambiance, mais cette nouveauté rajoute du réalisme. Votre seule satisfaction, la seule lumière au fond du tunnel dans This War of Mine sera celle de prendre soin de vos survivants, malgré les choix cornéliens que vous aurez parfois à faire pour les sauver (en sacrifier un, voler des civils innocents…), des choix moraux qui auront un impact sur leur bien-être.

Une œuvre d’art

La patte graphique de 11 bit studios fait tout pour renforcer cette impression de noirceur et de tristesse – tout ou presque est en noir et blanc – mais est réalisé avec un style crayonné fin et élégant, donnant à l’œuvre un effet comic. Les effets de lumière renforcent le côté sombre de l’ambiance en ce sens où ils sont rares et contrastent avec le reste. De temps à autre, des tirs ou des bombes en arrière plan nous rappellent où nous nous trouvons. La bande-son se résume à quelques notes de guitare, qui jouent en continu un air triste et mélancolique diablement efficace.

Les histoires que l’on glane ça et là en croisant d’autres personnages ou en trouvant des documents nous donnent des récits de première main de l’horreur de la guerre, tout comme les biographies des personnages, toutes aussi tristes les unes que les autres. Enfin, This War of Mine est tellement riche en ce sens qu’un jeu de société est aussi paru, de quoi plomber l’ambiance lors de vos soirées entre amis.

This War of Mine KultureMania
Ambiance
En somme, This War of Mine est un jeu sans pitié, à l’ambiance sombre, à l’image de Darkest Dungeon l’aspect comique en moins, mais qui en plus nous fait réfléchir sur les horreurs de la guerre. Nous n’aurons pas ici la prétention de dire que cela nous fait ressentir ce que c’est que de vivre dans une telle situation, mais nous en avons au moins un infime aperçu.

2 réflexions sur « This War of Mine : un jeu horriblement réaliste »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s