Better Call Saul Jérémy Potel

Better Call Saul saison deux. Le passage du côté obscur.

Le spin-off de Breaking Bad fait fort, dans la mesure où on en oublierait presque la série mère, tant les enjeux sont différents. Bien sûr, nous savons qui sont Mike et Saul, mais leurs péripéties sont encore à milles lieux de celles de Walter et Jesse. Cette seconde saison réalise le tour de force d'être à la fois plus proche et plus éloignée du matériau original. Difficile de ne pas comparer les deux œuvres, et nous sommes tombés en plein dans le piège.